L'association francophone d'orthodontie
pluridisciplinaire a pour objectif de proposer un lieu
d'échanges scientifiques en privilégiant l'aspect
confraternel et convivial avec tous nos confrères
francophones dans le monde.

AFOP - 35, Rue Jouffroy d'Abbans 75017 Paris


La tribune

2010

• PRINTEMPS DE L'ORTHODONTIE 2010 AU LIBAN

2010-05-27

LA PROPULSION MANDIBULAIRE: NOUVELLES PERSPECTIVES POUR L'ORTHODONTISTE.

L'AFOP vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2010.  Du JEUDI 27 AU LUNDI 31 MAI  La rencontre annuelle des Printemps de l'Orthodontie se déroule cette année au Liban, avec les Drs Elie CALLABE et Wacyl MESNAY en conférenciers. Consultez  le programme et les incriptions





2009

• invitation

2009-09-10

invitation gratuite à la competition de golf

         L’afop vous invite à une compétition de golf *:                             AMPLI’s CUP               Sur le fameux parcours du lys de chantilly                  Le jeudi 10 septembre 2009                     Stages d’initiation gratuits           Nombre de places limités inscrivez vous vite !!





• TROUBLES TEMPORO-MANDIBULAIRES: UNE GESTION SIMPLE ET EFFICACE

Dr WACYL MESNAY

La littérature, dans le domaine des troubles temporo-mandibulaires, ou ADAMS, est assez impressionnante. Le nombre de traitements différents, de concepts, et d’évaluations quelquefois opposés, décourage souvent les praticiens voulant s’intéresser à ce problème. Pourtant, les études cliniques récentes démontrent que la majorité...





• LES MINI-VIS EN ORTHODONTIE

L'orthodontie de demain: Dr François DARQUÉ

Le développement  des  dispositifs   d’ancrage squelettique  a été exponentiel  durant  les dernières années.Nous aborderons  notre   expérience de l’utilisation des Mini-vis depuis 10ans, et de leur impact sur notre manière  de concevoir, et de conduire un bon nombre de  traitements  orthodontiques. Leur utilisation  courante  nous a permis essentiellement: •Nous affranchir de ce   besoin de coopération, qui fait que...





• Perfectionnement: une formation originale

Les « séminaires pratiques » proposent une série de modules de perfectionnement dans les différents domaines constituant la pratique de cette spécialité. A l'attention des praticiens orthodontistes libéraux, ces formations sont axées sur l'aspect pratique et clinique en insistant sur la résolution des problèmes rencontrés généralement  à chaque étape du traitement : du diagnostic à la...





• L'utilisation des gouttières

Dr J-C KOHAUT

Considérées comme inutiles ou inefficaces par les uns, seule technique connue de traitement du « SADAM » par les autres,les gouttières font partie de l'arsenal thérapeutique, dans le cadre du traitement des algies et dysfonctions de l'appareil manducateur. De nombreuses gouttières ont été décrites. L'étude de la littérature scientifique sur les traitements par gouttière ne permet pas à ce jour de se faire...





• ELASTIQUES DE CL II ET TROUBLES TEMPORO-MANDIBULAIRES

Dr WACYL MESNAY

En orthopédie dento-faciale, des élastiques de Traction Inter-Maxillaires (TIM) sont souvent utilisés. Il arrive parfois qu’un patient ressente des douleurs mandibulaires à la suite du port des élastiques, en particulier lors de traction de Cl2. Il s’agit en général de douleurs musculaires (myalgies) qui peuvent s’accompagner de limitation de l’ouverture buccale. Ce trouble est relation directe avec le port des...





• EFFICIENCE ET INTERCEPTION

Le PUL

Le principal repoche fait aux thérapeutiques interceptives par appareillages amovibles est qu'elles sollicitent souvent trop de coopération de la part des jeunes enfants. Le port des orthèses dépend de différents facteurs, en particulier de la motivation du patient, mais également des caractéristiques propres aux appareillages: L'optimisation de ces  différent facteurs augmentent l'efficience du traitement. L’activateur « idéal »...





• Les motifs d’échec en ODF : le facteur humain.

Dr WACYL MESNAY

LA RELATION PRATICIEN-PATIENT Pourquoi nos traitements réussissent-ils ? quels sont les facteurs d’échec dans les traitements entrepris ?  nul ne pourrait les définir si les critères d’évaluation des traitements étaient  basés uniquement sur une conception idéale de l’occlusion et de l’esthétique s’appuyant sur une maîtrise technique sans faille. Dans la pratique clinique la  restitution ...