Comment faire pour se spécialiser dans l’orthodontie ?

orthodontie

Il ne faut pas confondre un orthodontiste et un dentiste. L’orthodontiste se concentre sur la correction des déformations des dents et des mâchoires. En général, lorsqu’une personne consulte un orthodontiste, c’est parce qu’elle a besoin d’un appareil dentaire. Pour exercer cette profession, il faut avoir une connaissance approfondie des os de la mâchoire, de la bouche, du visage, ainsi que du crâne. Quelle formation faut-il suivre pour devenir orthodontiste ?

Comment se spécialise en orthodontie ?

Pour devenir un spécialiste en orthodontie, il faut d’abord être titulaire d’un diplôme en médecine dentaire. Ce dernier nécessite une longue période d’études de six ans, en passant le concours pour devenir spécialiste en chirurgie dentaire. Les études se composent de trois cycles. Le premier cycle dure trois ans, le deuxième deux ans et le dernier un an, s’il s’agit d’un cycle court, mais trois ou quatre ans pour le cycle long. C’est lors de ce troisième cycle que l’étudiant aura la possibilité de décider de devenir un spécialiste en orthodontie, ainsi que d’obtenir le diplôme d’études en orthodontie. Pour ce faire, l’étudiant doit poursuivre des études supplémentaires. Toutefois, il existe d’autres types de formation qui conviennent aux dentistes qui exercent déjà leur profession. Ils souhaitent peut-être approfondir leurs connaissances et booster leur carrière en postulant pour devenir orthodontiste. Souvent, ils choisissent de s’assimiler à une école d’orthodontie spécialisée comme l’EOMAC. Dans cet établissement, ils recevront des connaissances cliniques et une formation théorique pour posséder les compétences essentielles à la pratique de l’orthodontie. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site suivant : école d’orthodontie

Les avantages d’une spécialisation en orthodontie !

Être spécialiste en orthodontie permet de travailler aussi bien avec des enfants qu’avec des adultes et de modifier les conditions de travail. En général, les patients veulent consulter un orthodontiste plutôt qu’un dentiste. La raison en est que l’orthodontiste possède le savoir-faire nécessaire pour améliorer l’esthétique de leurs mâchoires et de leurs dents. En effet, ses formalités sont plus gratifiantes et agréables par rapport au dentiste. Dans ce contexte, pour un orthodontiste, l’air de travail est plus convivial. Concernant l’école d’orthodontie en France, l’étudiant dispose du diplôme d’études spécialisées en orthopédie dento-faciale. Suivre un cours d’orthodontie vous permet d’acquérir une formation complète en théorie, dotée de TP et de TD, comme la pratique clinique. De plus, vous maîtriserez tous les instruments de traitement modernes grâce à des improvisations menées par des professeurs renommés dans le domaine de l’orthodontie contemporaine. Bref, qu’il s’agisse du salaire ou des conditions de travail, devenir orthodontiste vous permet souvent de vous épanouir ainsi que d’assurer votre postérité professionnelle.

Quelles sont les qualités essentielles pour devenir orthodontiste ?

Afin d’évoluer dans le domaine de l’orthodontie, différentes qualités sont requises. En effet, c’est un métier qui demande une bonne concentration ainsi que des compétences spécifiques concernant la précision et la minutie. Il faut également faire preuve de pédagogie, avoir un bon sens du relationnel et être à l’écoute des besoins de ses patients. Les prestations de l’orthodontiste sont destinées aux enfants, mais aussi aux adultes. Dans le cas d’une ortho chirurgicale ou d’une orthodontie esthétique, il collabore avec un chirurgien. Le traitement chez l’orthodontiste commence par une consultation. L’objectif est de planifier le traitement nécessaire et de faire un bilan en capturant les traces des dents du patient. L’orthodontiste organise les devis des appareils correcteurs adaptés aux patients afin de les assumer en laboratoire. Ensuite, il s’occupe de la posture et du réglage régulier des appareils fabriqués. L’orthodontiste est en mesure de donner des conseils sur les formules préventives et les bonnes pratiques à concéder, notamment en matière d’alimentation. Il garantit le suivi de son patient en contrôlant l’état de ses dents et en s’assurant que le traitement fonctionne normalement.

Pourquoi commencer un traitement orthodontique ?
L’âge pour corriger les problèmes de dentition par des appareils