Orthodontie précoce : quand consulter ?

Parfois, le traitement orthodontique est nécessaire à partir de l’âge de 5 ans, si les dents de lait sont toutes bien installées. Ce traitement permet à l’enfant d’apprêter sa mâchoire, à accueillir des dents définitives. Mais quand consulter l’orthodontie précoce ? Cet article vous aide à savoir la définition de l’orthodontie, les signes d’une consultation précoce et les traitements préventifs.

Qu’est-ce que l’orthodontie précoce ?

Souvent, l’orthodontie précoce est utilisée chez les enfants afin de corriger leurs dents à la préadolescence. Chez l’orthodontiste, la première consultation se fait plus rarement avant l’âge de 6 ans, lorsque leurs dents de lait sont toutes bien installées. Les parents doivent être alertés par certains signes. Ces derniers doivent aussi les pousser à consulter précocement l’orthodontiste. Ainsi, le but est de mettre en place les traitements précoces qui permettent l’arrivée des dents définitives. Cela assure une croissance harmonieuse, une bonne fonction respiratoire et masticatrice.

Les signes pour une consultation précoce

Afin de consulter l’orthodontie précoce, certains signes sont également repérables, lorsque vous observez la bouche de votre enfant. Ces signes doivent vous inviter à consulter un orthodontiste. Vous devez vérifier si votre enfant a une béance dentaire ou bien un trou entre ses incisives. Lorsque ses dents sont serrées, la déviation, entre le milieu de ses dents, fait partie des signes pour une consultation précoce d’une orthodontie. Il faut aussi voir s’il y a un gros décalage entre ses mâchoires et un manque de place afin d’accueillir les dents définitives. D’ailleurs, on peut également noter l’agénésie dentaire, le prognathisme ou encore la promaxillie.

Les traitements préventifs

Il existe quelques traitements préventifs qui sont à mettre en place dès l’âge de 5 ans afin d’éviter que certaines anomalies ne s’aggravent. Il faut éviter la succion d’une tétine ou du pouce. En effet, cette succion est une habitude néfaste à ne pas faire surtout avant l’âge de 3 ans. Cela doit aussi se faire progressivement afin de ne pas brusquer l’enfant. Pour commencer, il est conseillé aux parents d’enlever de la bouche de l’enfant la tétine la nuit. Il est également nécessaire d’expliquer à l’enfant pourquoi ces habitudes ne sont pas bonnes pour l’alignement des dents. Dans ce cas, il va s’en détacher plus facilement. D’ailleurs, les dysfonctions qui sont au niveau de la déglutition et la respiration peuvent être corrigées. Il est important d’apprendre à votre enfant à respirer et à se moucher par le nez, avec la bouche fermée lorsque vous voyez qu’il respire souvent par la bouche. L’aide d’un orthophoniste ou d’une kinésithérapeute est parfois nécessaire. D’autre part, pour les cas de palais qui sont trop étroits, l’appareillage est recommandé. Cela permet de l’élargir. Il existe aussi des éducateurs fonctionnels comme les écrans, les gouttières en résine ou en silicone.

Dents incluses : quand les dents de lait ne tombent pas
L’orthodontie face à l’apnée du sommeil chez l’enfant